Alioune Ndiaye, analyste politique : «Tenir des élections dans ce contexte… Ça ne peut pas aller, il faut tout arrêter » ! »

On ne peut pas organiser des élections dans ce contexte là au Sénégal. Telle est la position de Alioune Ndiaye, qui dit ne pas être d’accord avec la démarche de l’Etat après le rejet de la liste nationale de Yewwi Askan Wi, objet de la mobilisation de l’opposition dans les rues de Dakar et Ziguinchor ce vendredi.

L’analyste politique regrette la situation de chaos qui se dessine à travers le pays. Pour lui, « L’Etat ne devrait pas avoir du mal à reporter les élections pour trouver un consensus ».

Selon Mr Ndiaye, « La loi électorale est très claire, sur chaque bulletin de vote de liste ou de coalition, il faut faire figurer la photo de la tête de liste majoritaire. Si vous écartez la liste majoritaire de Yewwi et voulez faire compétir la liste des suppléants, vous mettez qui à la place ? Ce n’est pas légal, c’est une violation du code électoral ». 

Regrettant toute la confusion et la tension nées autour de cette affaire, il tranche : « Ça ne peut pas aller, il faut tout arrêter » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Manif Yewwi Askan Wii: Un 3em décès annoncé

sam Juin 18 , 2022
Le nombre de décès lors des manifestations de la coalition Yewwi Askan Wi de vendredi 17 juin 2022 est passé à trois (3). On signale également qu’il y a onze (11) blessés à l’hôpital Ziguinchor, dont 8 graves. Après l’enfant mort carbonisé des suites des gaz lacrymogènes à Colobane, deux […]