Rejet de la liste Gueum Sa Bopp: Bougane saisit les… ambassades

«La coalition est revenue sur les incongruités et incohérences de la Direction générale des élections (Dge) ayant abouti à l’invalidation de leurs listes de parrainage et le dépôt des recours au niveau du Conseil constitutionnel», indique le communiqué qui précise que ces représentants diplomatiques ont reçu les «preuves qui attestent du com- plot» pour écarter des candidatures sérieuses ayant fait leurs preuves lors des derniers locales.

«Gueum Sa Bopp a rap- pelé aux ambassades l’objectif de Macky Sall qui est d’organiser une sélection législative avec des tocards et une opposition fragilisée et amputée comme en 2019.

Une dé- marche antidémocratique qui constitue un recul de la démocratie pour notre cher pays», poursuit Bougane qui demande aux représentations diplomatiques d’user de leur influence pour rappeler à l’ordre le Président Macky Sall afin d’éviter les tensions électorales sources d’instabilité.

Par ailleurs la coalition, qui rappelle au Conseil constitutionnel qu’il est tenu de dire le droit sur tous les recours en annulation qui ont été intro- duits par les différentes coalitions, exige que le droit soit dit dans sa plénitude.

«Nous rap- pelons également notre attachement au respect de la loi dans la conduite du processus électoral. La loi est générale et impersonnelle. Aux acteurs politiques il leur est redit, que nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Législatives : le Conseil constitutionnel couve Benno et remet YAW dans le jeu

mar Mai 24 , 2022
En effet, le Conseil constitutionnel qui a débouté la Direction générale des élections (DGE) estime que celle-ci doit accepter les corrections du mandataire de ladite coalition. Ainsi, Déthié FALL et Cie ont la possibilité de corriger la liste départementale de Dakar dirigée par Barthélémy DIAS qui ne respectait pas la […]