Le SAMES, le SYMPES et la SOSEAR vent debout après l’arrestation du Dr Babacar NIANG…

Le SAMES, le SYMPES et la SOSEAR vent debout après l’arrestation du Dr Babacar NIANG. Le Syndicat Autonome des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-Dentistes du Sénégal (SAMES)

Le Syndicat Autonome des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-Dentistes du Sénégal (SAMES), le Syndicat des Médecins Privés du Sénégal (SYMPES), la Société Sénégalaise d’Anesthésie-Réanimation et Médecine d’Urgence (SOSEAR) et l’Association des Cliniques Prives du Sénégal (ACPS) sont montés au créneau pour dénoncer l’arrestation de leur collègue, le docteur Babacar NIANG, propriétaire de la clinique privée SUMA Assistance. À travers un communiqué, ces regroupements accusent l’Etat d’entrave à l’exercice de la médecine.

Et indique tenir l’Etat du Sénégal pour responsable de tout ce qui pourrait arriver au Dr NIANG car son état de santé ne lui permet pas, expliquent-ils, de tenir dans les conditions sévères de la détention.

« Depuis un certain temps, nous avons noté des entraves graves à l’exercice de la médecine au Sénégal. Depuis 48 heures, notre confrère, le Dr Babacar NIANG a été interpellé par les services de la sécurité, transporté dans des conditions très regrettables vers la sûreté urbaine à Dakar, entendu puis placé en garde vue. Tout ceci, suite à des allégations jusque-là non prouvées de tierces personnes. Les avocats qui assistent notre confrère ont mis à la disposition de la police le dossier médical du concerné, stipulant que son état est incompatible avec les rigueurs de la détention.

Par conséquent, on tient pour responsable l’Etat du Sénégal de tout ce qui pourrait arriver à notre confrère », livre la note.

Concernant la violation du secret médical qui est tenu par le médecin, les syndicalistes demandent à leurs camarades de se tenir mobiliser afin de défendre ce principe.

Rédacteur en Chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PASTEF Pikine avertit : «nous allons résister»...

ven Mar 24 , 2023
Views: 197 PASTEF Pikine avertit : «nous allons résister». Les jeunes militants de Pastef de Pikine promettent un Ramadan de feu au pouvoir si leurs camarades détenus dont leur coordonnateur départemental Khalifa Ababacar Ndiaye… Les jeunes militants de Pastef de Pikine promettent un Ramadan de feu au pouvoir si leurs […]

Dans la même rubrique