Le procès du crash de l’avion de Sénégal-Air renvoyé au 10 novembre

Retenu en audience spéciale, hier, devant la chambre correctionnelle de Dakar, le procès du crash de l’avion de la compagnie SénégalAir, survenu en 2015, n’a finalement pas eu lieu.

Retenu en audience spéciale, hier, devant la chambre correctionnelle de Dakar, le procès du crash de l’avion de la compagnie SénégalAir, survenu en 2015, n’a finalement pas eu lieu. En raison de nouvelles constitutions, l’audience a, en effet, été reportée jusqu’au 10 novembre pour plaidoiries. Ces nouveaux avocats sont commis par des veuves des victimes, Dr. Yahya Diop et l’infirmier Niang.

Elles se sont constituées parties civiles dans cette affaire.L’un des avocats commis est Me El Hadji Amadou Sall. Ce dernier a demandé un report pour s’enquérir du dossier. Il souhaite également installer l’Etat du Sénégal dans la cause.

Il a été aussi constaté l’absence à l’audience du représentant de la 3ème victime du corps médical, l’assistant infirmier Diédhiou. C’est pourquoi le juge, avant de renvoyer l’affaire à la date indiquée, a demandé au procureur «de veiller à la comparution obligatoire de tous les témoins cités lors de la prochaine audience dont Pape Maël Diop, ancien directeur général des aéroports du Sénégal (Ads)».

 Le dossier a connu trois renvois : le 30 juin, en avril dernier, les 25 novembre 2021 et 10 février 2022.

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Inflation : Le Sénégal dépasse la norme de l’UEMOA...

ven Juil 1 , 2022
L’inflation se pointe à l’horizon au Sénégal, pays qui caracole au-delà du plafond de l’Uemoa, qui va avoir 3 % de taux d’inflation au moment où le Sénégal attend 3,8. L’inflation se pointe à l’horizon au Sénégal, pays qui caracole au-delà du plafond de l’Uemoa, qui va avoir 3 % […]