Électricité et énergie : Élimination progressivement des subventions d’ici à 2025

Élimination progressivement des subventions d’ici à 2025 : Les nouvelles autorités ont l’intention de réviser la structure tarifaire de l’électricité en éliminant progressivement les subventions….

Les nouvelles autorités ont l’intention de réviser la structure tarifaire de l’électricité en éliminant progressivement les subventions. Selon un rapport de la Banque mondiale, le gouvernement a sollicité l’assistance technique du Fmi dans ce domaine. Mauvaise nouvelle pour les ménages. Le Fmi a conseillé aux autorités de se tenir prêtes à augmenter les prix intérieurs si nécessaire et à éliminer les subventions d’ici à 2025. D’après la Banque mondiale, une révision complète de la formule actuelle de fixation des prix des produits pétroliers (essence et diesel) est en cours pour s’assurer que les prix à la pompe reflètent fidèlement l’évolution du marché international. «Les autorités ont sollicité l’assistance technique du Fmi dans ce domaine.

Le gouvernement s’est engagé à proposer et introduire une nouvelle structure tarifaire pour l’électricité», d’après le rapport qui souligne que les autorités ont également demandé l’assistance technique de la Banque mondiale pour finaliser un audit de la Senelec qui permettra d’obtenir une évaluation actualisée des sources et de la structure des coûts variables et fixes dans le secteur de l’électricité.

Une mission du Fmi vient de séjourner dans le pays pour la deuxième revue du Programme économique et financier. Le Fmi devrait décaisser de l’argent dans le cadre du programme (MEC, FEC, FRD) qui a été conclu en juin 2023 entre le Sénégal et l’institution financière, d’un montant de 1 150 milliards de francs Cfa sur 3 ans 2023-2026. 

Ce décaissement devrait être la contrepartie de l’arrêt des subventions. «La loi de finances 2024 approuvée par l’Assemblée nationale reflète une élimination progressive des subventions énergétiques non ciblées, avec l’engagement de les limiter à 1 % du PIB en 2024. En outre, d’après la Banque mondiale, le Fmi a conseillé aux autorités de se tenir prêtes à augmenter les prix intérieurs si nécessaire», indique le document.

Ainsi, le mécanisme d’ajustement des prix sera pleinement appliqué afin que les prix de l’essence super et du diesel suivent les tendances des prix internationaux. Le Sénégal a commencé à éliminer progressivement les subventions à l’énergie à la mi-2022 avec une augmentation de 15 % du prix de l’essence super en juin 2022 et la suppression des exonérations de Tva pour les tranches de consommation moyenne et élevée d’électricité dans le budget supplémentaire de 2022, tout en protégeant les ménages de la tranche sociale à faible revenu.

Rédacteur en Chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

(Correspondance) Sept  mois sans  salaires : Plus de 600 agents du Fera dans la tourmente

jeu Juin 13 , 2024
Plus de 600 agents du Fera dans la tourmente : Réunis dans un Collectif pour la défense des intérêts des agents du Fera, ces derniers issus des départements de Podor, Dagana, Richard Toll et Saint Louis ont dénoncé les mauvaises conditions de travail auxquelles, ils sont confrontés. Dans les départements […]

Dans la même rubrique