Thierno Alassane SALL : « 3 morts, beaucoup de destructions…pour finalement dire nous allons partir en élections»

Le leader de la « République des Valeurs » semble ne pas être en phase avec la décision de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) de déposer les armes. Selon lui, le combat qu’elle a mené n’a finalement abouti à rien.

Le leader de la « République des Valeurs » semble ne pas être en phase avec la décision de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) de déposer les armes. Selon lui, le combat qu’elle a mené n’a finalement abouti à rien. Thierno Alassane SALL trouve que SONKO et Cie ont causé beaucoup de torts aux Sénégalais et devraient présenter des excuses publiques.

« Tout ça pour ça ! 3 morts, beaucoup de destructions, beaucoup de temps perdu pour finalement dire nous allons partir en élections. Cela est extrêmement difficile pour moi à supporter. Tous ceux, qui ont voulu prêcher le chaos et vendre l’idée que le Sénégal serait dans une catastrophe si les listes ne participaient pas aujourd’hui, ont leur réponse. Et nous croyons qu’ils doivent venir devant les Sénégalais pour s’excuser de tout le tort qu’ils ont créé pour croire que le forcing était possible», assène la tête de liste proportionnelle de la coalition Alternative pour une Assemblée de Rupture (AAR Sénégal). 

Pour la tête de liste proportionnelle de la coalition Alternative pour une Assemblée de Rupture (AAR Sénégal) « ces gens (SONKO et Cie, ndlr) doivent présenter des excuses publiques aux Sénégalais ».

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

LEGISLATIVES : Aliou Sall, victime de sa consanguinité avec Macky et de l’hostilité de Marième ?

mar Juil 5 , 2022
L’ex-maire de Guédiawaye n’est pas investi pour les prochaines législatives à Guédiawaye. Pourtant, Aliou Sall jouit toujours d’une forte popularité au sein de la population de cette ville de banlieue et aussi du département qu’elle polarise. Selon des sources dignes de foi, il ne serait pas investi pour deux principales […]