Salaire des enseignants : l’Etat lâche du lest

Le G7 qui regroupe les sept syndicats les plus représentatifs et l’Etat se sont retrouvés à nouveau, hier, autour d’une table pour la poursuite du monitoring portant sur le respect des accords signés le 26 février dernier.

Le G7 qui regroupe les sept syndicats les plus représentatifs et l’Etat se sont retrouvés à nouveau, hier, autour d’une table pour la poursuite du monitoring portant sur le respect des accords signés le 26 février dernier.

Après plusieurs tours d’horloge, renseignent des sources concordantes, le gouvernement a assoupli sa position. «Le gouvernement accepte de corriger, après avoir reconnu les erreurs, au plus tard avant la fin de la semaine par émission spéciale», confie une source .

Selon qui, une nouvelle ligne dénommée «Indemnité spéciale complémentaire» est prévue pour combler les montants.

Cet accord intervient dans un contexte de nouvelle crise dans l’école. Des risques réels planaient sur l’organisation des examens dont les premières épreuves débutent le 21 juin prochain avec le Cfee et l’Entrée en sixième. Ces négociations étaient la dernière carte pour éviter l’hypothèque sur l’année scolaire.

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Tivaouane : Les travailleurs de l’hôpital Mame Abdou paralysent le système.....

mar Mai 31 , 2022
Et c’est pour défendre leurs collègues arrêtés et placés en garde à vue. Ils soulignent que ces derniers sont les agneaux du sacrifice de cette affaire.  «La tenue de notre sit-in est liée à l’injustice qui s’est abattue sur le personnel de santé notamment la garde à vue dont ont […]