Policiers, gendarmes et militaires: Des augmentations de salaires de 75 000 à 400 000, les matons en colère

Le Président Macky  Sall a décidé de revaloriser le traitement de nombreux agents de la Fonction publique pour corriger les disparités. Il s’agit de nouvelles indemnités, plus connues sous le nom de primes de risque, qui ont été octroyées ce mois-ci aux agents de la police, aux gendarmes et militaires.

Selon Le Quotidien, les traitements concernent les soldats de 1ère classe jusqu’aux généraux et il y a une uniformisation du traitement selon les grades dans les corps. Les montants varient entre 75 mille et 400 mille F Cfa.

«Les agents de police ont reçu 80 000 francs, les sergents et sergents-chefs de l’Armée 100 000 francs, les adjudants de police et les adjudants-chefs, aussi bien de la police que de l’Armée, ont obtenu 150 000, les lieutenants 200 000 francs, les commissaires de police 250 000 francs, les commissaires divisionnaires, les commandants et lieutenants-colonels 300 000 francs, les colonels 350 000 francs et les généraux 400 000 francs», révèlent une source du journal.

Dans les rangs des gardes pénitentiaires, ce n’est pas la joie par contre. Cette semaine, les détenus et prévenus des maisons d’arrêt et de correction du Sénégal risquent encore de ne pas recevoir des parents ou amis. Ce fait est la conséquence du mouvement d’humeur des agents de l’administration pénitentiaire.

Après leur protestation notée le vendredi dernier, ils prévoient de remettre cela. Et cette fois-ci, renseigne un maton : «Nous n’allons pas autoriser que des plats en provenance de l’extérieur entrent dans les établissements pénitentiaires.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Macky Sall à Wade : "Par principe, je ne me battrai pas contre un homme âgé"

lun Mai 30 , 2022
Le président Macky Sall a abordé ses relations avec son ancien mentor et prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, dans son entretien avec « Jeune Afrique ». Celles-ci se caractérisent par une situation de ni paix ni guerre, même si l’initiative de Macky Sall de donner le nom d’Abdoulaye Wade au nouveau stade du […]