Pape Djibril Fall et d’autres leaders de l’opposition toujours contre un report des élections

Les leaders des coalitions G4 ont sont toujours contre un report des élections. Ils exigent la tenue des législatives à date échue ( le 31 juillet). En effet, dans une déclaration commune, BOOK GUISS GUISS, BUNT-BI, NATANGUE, les SERVITEURS estiment que les politiques « doivent préserver » la démocratie sénégalaise en tenant ces élections le 31 juillet prochain.

« Nous, leaders des coalitions (G4) BOKK GUISS GUISS, BUNT-BI, NATANGUE ASKAN WI, les SERVITEURS appelons au respect du calendrier républicain et de la Constitution. En Démocratie, seul le peuple est souverain et a le pouvoir de choisir ses représentants. Face aux crises multiples et multiformes, nous devons préserver le modèle Sénégalais de démocratie en tenant les élections législatives le 31 juillet 2022 », explique la note.

Appelant à « un apaisement de l’espace politique afin de relever les vrais défis du développement durable dans la solidarité qui intéressent nos compatriotes », le G4 soutient que seuls « le calme et la paix sont les gages d’un Sénégal meilleur face aux risques multiples que sont les coups d’Etat dans notre sous-région, la guerre en Ukraine avec ses conséquences, la famine qui guette le monde et particulièrement les pays du Sahel et les problèmes liés à l’environnement et notre statut de pays pétrolier et gazier qui suscite des convoitises ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Alioune Ndiaye, analyste politique : «Tenir des élections dans ce contexte… Ça ne peut pas aller, il faut tout arrêter » ! »

ven Juin 17 , 2022
On ne peut pas organiser des élections dans ce contexte là au Sénégal. Telle est la position de Alioune Ndiaye, qui dit ne pas être d’accord avec la démarche de l’Etat après le rejet de la liste nationale de Yewwi Askan Wi, objet de la mobilisation de l’opposition dans les […]