Manif du 17 juin à Ziguinchor : Benoit SAMBOU accuse Guy Marius SAGNA de terrorisme

Et Benoit SAMBOU de soutenir que lors de la manifestation interdite du 17 juin  à Ziguinchor, le coordonnateur du FRAPP/France-dégage a organisé une réunion secrète avec d’autres camarades avec des desseins sombres et bien connus. A l’en croire, « Guy Marius SAGNA a organisé avec des jeunes tard dans la nuit à Djibelor une réunion pour demander à ce que des maisons d’autorités soient attaquées ».

« Je veux qu’on discute de façon sérieuse parce que le 17 juin passé, l’opposition Yewwi Askan Wi et Wallu ont organisé une manifestation. Mais on s’est rendu compte après qu’ils ont mis en place un plan pour détruire des biens et tuer. Parce que quelqu’un qui manifeste et a avec lui des armes blanches, des fumigènes prépare quelque chose. Et le jeudi, Guy Marius SAGNA a organisé avec des jeunes tard dans la nuit à Djibelor une réunion pour demander à ce que des maisons d’autorités soient attaquées. C’est vers 01 h du matin qu’on m’en informé de cette réunion et on a pris toutes les dispositions qui sied.

Ils se sont organisés dès le début pour attaquer des gens à Ziguinchor. Malheureusement, il y a eu des morts. On ne peut plus accepter cela, user de la violence pour leur compte ou appeler au Mortal Kombat», dénonce-t-il.

Par ailleurs, Benoit SAMBOU exhorte les autorités policières et la gendarmerie à faire une enquête sur les causes réelles de la mort des jeunes à Ziguinchor.

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Son procès renvoyé au 27 juin, Ahmed AÏDARA reste en prison  

ven Juin 24 , 2022
Le maire de Guédiawaye, Ahmed Aïdara, a été placé sous mandat de dépôt par le parquet du tribunal de Pikine-Guédiawaye, ce lundi. Il a été arrêté et placé en garde à vue, vendredi dernier, alors qu’il tentait de rallier la place de la Nation où l’opposition voulait tenir une manifestation […]