L’embargo du Mali fait perdre au Sénégal plus de 24 milliards

C’était prévisibles. Le Sénégal serait l’un des grands perdants de la mise sous embargo du Mali. Les premières statistiques viennent de le confirmer.

Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), en janvier, le Mali est resté le principal client du Sénégal en zone Uemoa. Mais, les exportations vers ce pays ont chuté à 72,6% en janvier 2022 contre 78,3% le mois précédent.

«Il convient de noter que les exportations vers le Mali, sous embargo de la CEDEAO depuis la première quinzaine du mois de janvier, ont diminué de 28,1% (-24,2 milliards) entre décembre 2021 et janvier 2022, particulièrement celles des produits pétroliers (-20,6%) et du ciment (-44,4%)», renseigne la Dpee.

Globalement, au mois de janvier 2022, le déficit commercial, qui se chiffre à 218,0 milliards, s’est dégradé de 49,8% (-72,5 milliards) par rapport à décembre 2021. Le taux de couverture des importations par les exportations se réduit de 13,2% pour se situer à 55,5% pour le mois sous revue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

"L’éligibilité de Khalifa Sall et de Karim Wade doivent être résolue de façon définitive pour..."

mar Mar 15 , 2022
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email L’avenir politique de Khalifa Ababacar Sall et Karim Wade occupe les débats à quelques mois des élections législatives. La réhabilitation de l’éligibilité des deux personnalités préoccupe Alioune Tine, selon qui, cette question être résolus de façon définitive pour […]