En continu

Le G20 exige la libération de Dame Mbodji et décrète une grève totale

Vue: 243
1 0

La libération immédiate et sans conditions de Dame Mbodji et d’autres enseignants, arrêtés dans l’affaire Ousmane Sonko, c’est ce que réclame le syndicat des enseignants du G20.

La plénière des secrétaires généraux et plénipotentiaires des Syndicats du G20 va déjà poser son premier acte, demain lundi 1er mars.

Elle a décidé de décréter une grève totale en déclarant le 1er mars ” journée noir”. Le Syndicat des enseignants du G20 affirme dans un communiqué que ” cette posture de l’Etat est une grave violation de la constitution qui garantit les libertés de manifestation et d’expression démocratiques à tous les citoyens de notre pays”.

Ces enseignants ont aussi dénoncé dans leur communiqué, ces multiples arrestations qu’ils jugent “arbitraires et abusives”. Pour rappel, Dame Mbodji a été arrêté hier samedi, dans le cadre d’une manifestation non autorisée.