Du nouveau dans l’affaire Bougazelli

L’un des six mis en cause de l’affaire Bougazelli, qui a éclaté le 25 novembre 2019, vient de bénéficier d’une liberté provisoire. Il s’agit de Oumar Samb.

Désormais, seul le Burkinabé Moussa Ouédraogo est encore en prison. Avant Oumar Samb, Ousmane Ndione, Khalifa Ababacar Dia, Mamdou Diop alias Dev et Bougazelli avaient obtenu la liberté provisoire devant la Chambre d’accusation.

Avant son décès, Samba Sall avait démarré les auditions sur le fond du dossier. Il avait envoyé une délégation judiciaire et ordonné l’expertise de certains billets saisis ainsi qu’une enquête sur le patrimoine des mis en cause.

Le journal L’Observateur de ce jour, affirme que l’exécution de ces directives de son prédécesseur permettra à Oumar Maham Diallo de boucler cette affaire soit en renvoyant les accusés en procès soit en prononçant des non-lieux.

Les accusés sont poursuivis pour association de malfaiteurs, faux monnayage et corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Kilifeu: « Je le dis bien, personne ne peut me faire peur...»

ven Avr 8 , 2022
Share on Facebook Tweet it Share on Reddit Pin it Share it Email Le rappeur et activiste Landing Mbessane Seck alias Kilifeu a fait une brève sortie pour donner les raisons de son mutisme, depuis sa sortie de prison. « Depuis ce jour (sa libération), j’observe, je supervise et rien ne […]