Birahim Seck à Antoine Diom: la situation dépasse un simple discours…Il faut libérer Sonko

Le ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diom, est lynché sur les réseaux sociaux.

Il a été voué aux gémonies par les internautes après son discours sur la tension notée dans le pays. Selon eux, le ministre de l’intérieur a vraiment raté sa copie.

” Au lieu de rassurer les populations qui attendaient des propos unificateurs et d’apaisement, Antoine Félix Diom nous sert un réquisitoire sur le terrorisme”, peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Selon le coordonnateur général du forum civil, Birahim Seck, la situation actuelle dépasse un simple discours et requiert fondamentalement un acte fort: ” la libération d’Ousmane Sonko et des autres détenus”.

Vous aimerez aussi...