Rapport: L’Ofnac épingle Diopsy et sa fille…

Dans les conclusions de son rapport d’audit 2020, l’Ofnac déclare que Rayan Hachem a satisfait au marché de fourniture de riz à travers ses sociétés « Avanti Suarl » et « Afri & Co Suarl », dont la constitution semble conforme à l’acte uniforme de l’Ohada. Cependant, il souligne que la procédure relative au contrat de gré à gré n° Riz-005/2020 est entachée d’une irrégularité relevée chez l’adjudicataire.

Le contrat en question a été signé par Karamoko Cheikh Oumar Adj de Avanti SUARL, sur demande verbale du gérant, souligne l’Ofnac qui signale que des présomptions de faux en écritures privées et de complicité par instigation sont relevées contre ce dernier et Rayan Hachem.

Aussi, l’organe de contrôle signale qu’il «existe des présomptions de banqueroute frauduleuse contre Demba DIOP  ‘‘Sy’’». Pis, en sa qualité de député, Diopsy a, renseigne Igfm, dans le cadre du marché en question, exercé la fonction de Directeur général de UDE. Ce, «en violation d’une disposition réglementaire, en l’occurrence le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.»

L’Ofnac d’ajouter que «Demba DIOP ‘‘Sy’’ et sa fille Marième DIOP, auraient usé de manœuvres frauduleuses (dissimulation, au moment de la soumission, du véritable statut de la société pourtant déclarée en faillite et objet d’une liquidation judiciaire prononcée le 19 avril 2019 par la Chambre des Procédures collectives du Tribunal de Commerce hors classe de Dakar). Ces faits révèlent des présomptions d’escroquerie portant sur des deniers publics.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

Législatives et parrainages : La position de la société civile sur les rejets définitifs pour autres motifs...

mer Mai 11 , 2022
La société civile regroupée autour du COSCE et de la PACTE, a pris part au contrôle des parrainages par la commission de réception des candidatures mise en place par le Ministre de l’Intérieur.  La société civile constate que les rejets définitifs pour autres motifs qui ne laissent aucune possibilité de […]