KEEMTAAN GI : BOUDERIE……

Comme on oublie vite ! De ce qui devrait nous valoir une indignation totale, on est passé en moins de soixantedouze heures à une irritation à propos de choses insignifiantes. La bouderie d’un micro par un opposant dont tous les gestes et paroles sont épiés.

Comme on oublie vite ! De ce qui devrait nous valoir une indignation totale, on est passé en moins de soixantedouze heures à une irritation à propos de choses insignifiantes. La bouderie d’un micro par un opposant dont tous les gestes et paroles sont épiés. Une brouille, et tout s’enflamme. Vite oubliée la mort d’un citoyen qui a été arrêté en excellente santé et transféré depuis le commissariat d’une police pour les urgences d’un hôpital où il a été dans le coma avant d’y rendre l’âme.

L’ignominie a été de le rendre responsable de sa propre mort. C’est en tout cas l’exercice auquel « ils » s’exercent. Pendant ce temps, les responsables de la mort de ce valeureux citoyen qui a été commando de l’Air dans l’Armée et qui gagnait sa vie en protégeant celles des autres, ces responsables de sa mort, donc, sont toujours maintenus à leurs postes.

Dans un pays qui ne marche pas sur la tête, ils seraient relevés de leurs fonctions ne serait-ce que pour permettre à l’enquête de se faire sans entrave. Une enquête dont il ne faut pas attendre grand’chose du reste vu qu’elle est confiée à un service de la Police pour enquêter sur des accusations de meurtre portées contre un autre service de la Police ! Pour en revenir à Ousmane Sonko et à son geste avec le micro de la RTS, c’est tout juste s’il n’est pas accusé de terrorisme ! L’acte de l’opposant pourrait pourtant être ainsi analysé : « Je peux me passer de vous ».

Le tout étant fait sans violence. Même si… Quand le directeur d’une chaine publique déclare que c’est un choix pour lui de ne pas couvrir les activités de l’opposition, faut-il alors s’étonner que cette même opposition le boude ? Celui que l’on surnomme au Témoin Racine Brejnev Talla nous a ramenés à la télévision soviétique du temps des Tchernenko et autres Léonid Brejnev. Il a réussi le tour de force de transformer la RTS, fonctionnant avec nos impôts, en officine du parti au pouvoir et ses mercenaires, avec interdiction absolue pour l’opposition, qui représente pourtant des franges importantes de la population, de s’y exprimer.

Même les émissions de lutte y sont transformées en instrument de propagande tout à la gloire du Chef ! Des directs en veux tu en voilà pour des inaugurations ou poses de première pierre. Ou encore la tribune électorale intitulée « Jokko ak Macky ». Personne ne s’indigne que le Président mène ouvertement campagne pour ses troupes.

Ce que la pudeur devrait lui interdire. Surtout quand des titulaires combattent avec des remplaçants et avec en renfort la Première Dame. Bien entendu, rien ne sera de trop pour jouer sur la misère de gens qui ne vont pas bouder la petite monnaie en ces périodes de disette. Allez donc demander aux braves imams des Parcelles Assainies !


BOUDERIE

KACCOOR BI (LE TEMOIN)

Chéf de Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Next Post

AMADOU BA (BBY) : Les imams des Parcelles Assainies désertent les mosquées !

mar Juil 19 , 2022
Dieu est Grand mais Amadou Ba n’est pas petit ! Pour cause, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances a réussi la prouesse de faire faire une….. Dieu est Grand mais Amadou Ba n’est pas petit ! Pour cause, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances a réussi la prouesse […]