Sante ( CMU )Les médecins, c’est le management du dispositif par des politiciens qui pose problème aux yeux des médecins

Mais, c’est le management du dispositif par des politiciens qui pose problème aux yeux des médecins. A sa naissance, c’est un responsable de la coalition au pouvoir, le regretté Cheikh Mbengue, qui avait piloté le programme. Il sera remplacé par un autre responsable du parti au pouvoir, Dr Bocar Mamadou Daff. Ce qui n’est pas du goût de l’Ordre des médecins qui a tiré la sonnette d’alarme. Une position affichée le week-end. C’était lors d’une rencontre de discussion et de validation du projet de texte relatif à l’exercice de la…

Lire la suites..

Tuberculose: 82% personnes atteintes de tuberculose vivent dans les régions

Faisant partie des maladies infectieuses les plus meurtrières au monde, la tuberculose est devenue un fléau mondial. Des efforts importants ont été consentis pour faire face à la maladie, mais elle demeure persistante. Face à cette situation, l’implication des femmes est sollicitée. D’où l’intérêt du thème de cette année («Il est temps de responsabiliser les femmes »). Selon la représentante du ministre de la Femme, Fadoum Sy, le thème en dit long sur la nécessité de l’engagement des femmes qui sont les mères, les épouses, mais aussi les gardiennes des…

Lire la suites..

Confidences Juliette Bâ, journaliste : «J’ai vécu trois mariages… zéro bébé»

La journaliste, présentatrice de télé Juliette Bâ a fait des confidences poignantes sur sa maladie et sur sa situation matrimoniale au journal Le Témoin. Elle a raconté comme elle a découvert l’endométriose. «J’ai vécu trois mariages, deux divorces et zéro bébé. Je pense que j’ai souffert parce que j’avais une maladie, des douleurs, des saignements, j’étais en détresse physique et psychologique. Je pense que mes ex -maris ont souffert aussi. Parce que quand tu te maries avec une femme que tu rencontres, que tu courtises avec qui tu as envie…

Lire la suites..

Cameroun:le Vih/Sida touche plus de 79.000 enfants et adolescents

Un Réseau camerounais des jeunes positifs a été créé dans le cadre de la lutte contre le Viv-Sida, pour protéger et défendre ces enfants vulnérables. Selon le rapport Camphia 2017, plus de 79000 enfants et adolescents vivent avec le Vih au Cameroun, avec une prévalence de 1.2% chez les 15-24 ans, et un pic chez les filles soit 2.0% contre 0.4% chez les garçons.  Le Cameroun a encore beaucoup d’effort à fournir pour protéger cette couche vulnérable, pour faciliter l’accès  au traitement antirétroviral des enfants et des adolescents, et limiter…

Lire la suites..

Le Cancer En Roue Libre Au Sénégal

Les malades du cancer sont dans une mauvaise passe. La Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca) qui prend en charge certains patients déclare que son budget est épuisé. Dr Sokhna Diagne Ndiaye, vice-présidente chargée de fundraising à la Lisca, l’a fait savoir hier à Dakar. Malgré les ravages que le causer est en train de faire, au Sénégal, il n’existe aucune structure au niveau du ministère de la Santé pour lutter contre cette maladie. Mieux le coût pour les soins est très cher, car il tourne autour de 2 voire…

Lire la suites..

Les Travailleurs De La Santé Accentuent La Pression Sur Le Gouvernement

L’Alliance des syndicats de la Santé et de l’Action sociale (ASAS) remet ça. Et ponctions sur leurs salaires annoncées par le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye DIOUF SARR ne les arrêtent pas. En effet, Mballo DIA THIAM et Cie, qui en sont à leur 17e plan d’action, ont décrété une grève de 72 heures à partir de ce lundi. En outre, comme pour davantage mettre la pression sur le Gouvernement, l’ASAS entend organiser une marche nationale le 24 décembre prochain à Tambacounda. Celle-ci sera suivie d’un…

Lire la suites..

Grève Dans Les Etablissements Publics De Sante : Les Privés Se Frottent Les Mains

Le mouvement d’humeur déclenché depuis plusieurs semaines, déjà, sur toute l’étendue du territoire national, par les travailleurs de la santé affiliés à «And Gueusseum» est durement ressenti par les populations du département de Kolda. Même si les urgences sont assurées dans les établissements publics de santé, il n’en demeure pas moins que les patients ne peuvent pas se faire consulter pendant les jours de grève. Face à cette situation, les concernés, venant aussi bien de la commune de Kolda que du monde rural, affluent, en grand nombre, vers d’autres structures…

Lire la suites..

Kaolack : Rupture De Médicaments Antipaludéens Pour Enfants

Dans la capitale du Saloum, c’est actuellement la croix et la bannière pour les parents qui veulent soigner leurs enfants souffrant de paludisme. Depuis presque quinze jours, les antipaludéens pour enfants, notamment les injectables et les solutés, sont en rupture de stock dans la plupart des pharmacies. Depuis quelque temps, il est très difficile voire impossible de trouver à Kaolack des médicaments antipaludéens pour enfants. A l’origine de cette situation des plus désagréables pour les parents dont les enfants souffrent du paludisme, une rupture de stock notée dans plusieurs pharmacies…

Lire la suites..

Pénurie De Sang : « Les Frigos Sont Vides », Selon Le Dr BALDE

Plus une seule goutte de sang au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui fait face à une nouvelle pénurie. « Les frigos sont vides », assure le Dr Mamadou BALDE. Dans les colonnes de L’Observateur, le collecteur de sang au CNTS, explique cette situation par les donations qui sont devenues très rares. « L’insuffisance de la sensibilisation fait que les Sénégalais ignorent la nécessité de donner du sang. Or des vies sont toujours en danger par manque de sang. La demande est pérenne, donc l’acte de donner du sang…

Lire la suites..

Vaccination Contre Le Cancer Du Col De L’utérus : And Gueusseum Prescrit Le Boycott

Lancée, hier, à Dakar, la vaccination contre le cancer du col de l’utérus inclue cette année dans le Programme élargi de vaccination (Pev) risque d’être compromise. Et pour cause, les syndicats de la santé, regroupés autour d’And Gueusseum, appellent au boycott de ce programme jusqu’à ce que les autorités satisfassent leurs revendications.   Le programme de vaccination contre l’antigène responsable du cancer du col de l’utérus a démarré, hier, à Dakar. A travers cette activité, les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale entendent prendre leurs devants pour barrer…

Lire la suites..