1 er jour du BAC : Pas De Couacs, Selon Les Acteurs De L’éducation

selon le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla les enseignants et les parents d’élèves tirent. Un satisfecit le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, Abdou Faty, représentant des syndicats d’enseignement et le président de la Fédération nationale des associations des parents d’élèves et étudiants du Sénégal ont tiré un bilan pour le moment satisfaisant. Selon eux, aucun incident n’a été noté. «Nous nous félicitons d’abord des étapes que nous venons d’effectuer dans ces trois lycées à savoir le lycée Moderne de Dakar, le lycée Hyacinthe Thiandoum et le lycée d’enseignement…

Lire la suites..

POLITIQUE : A Quoi Bon D’être Ministre Dans Macky 2 ?

Macky Sall se comporte, semble-t-il, comme un monarque républicain. Alors que personne ne s’y attendait, il a fait supprimer le poste de Premier ministre par sa majorité mécanique à l’Assemblée nationale. Ce qui n’est pas sans rappeler, chez nos cousins gallois, cette phrase vexante de Nicolas Sarkozy contre son Pm d’alors François Fillon, en aout 2007 : «Le Premier ministre est un collaborateur. Le patron, c’est moi». Aujourd’hui avec la suppression du poste de Premier ministre, pour, nous dit-on rationaliser les choses, les ministres n’existent presque plus. Il n’y a…

Lire la suites..

Pétrole et gaz : Une déclaration de Sall Frère attendue ce mardi

Selon un communiqué des services du ministre du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, Le Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) abrite ce mardi un atelier de concertation sur la mise en œuvre de la loi sur le Contenu local dans le secteur des hydrocarbures présidé par le président de la République, Macky Sall. « cet événement, qui se veut une haute tribune d’échanges entre les différentes parties prenantes, rentre dans le cadre de la politique inclusive et pragmatique du développement du contenu local dans le secteur des hydrocarbures en adéquation…

Lire la suites..

Les Femmes Jettent Les Bases De Leur Autonomisation ( CASAMANCE )

(ZIGUINCHOR) Pendant trois décennies en effet, les femmes se sont retrouvées au centre d’une crise qui, au-delà du bilan humain, a provoqué une forte paupérisation des masses, notamment chez les femmes. En tant que mères, épouses ou sœurs de combattants ou de soldats, elles sont atteintes dans leur chair par les affres d’un conflit meurtrier. L’insécurité, le déplacement de populations, les accidents de mines, les viols etc. ont fait d’elles les principales victimes de la crise en Casamance. Malgré ces brimades, les femmes de la Casamance refusent de capituler. Elles…

Lire la suites..